Sophie Kulakowki  est née à  Lodz le 1 avril 1929 et décédée à Bruxelles le 6 mai dernier.

Elle a fait ses études de médecine à Paris et est arrivée à Bruxelles pour faire sa formation de pédiatre.


Elle s’est intéressée d’emblée à la
neuropédiatrie et, à une époque où ses collègues universitaires s’intéressaient essentiellement au diagnostic, elle s’est passionnée pour  la rééducation de l’enfant handicapé.

C’est elle qui a introduit en Belgique le concept « holistique » de l’éducation conductive et l’a implémenté aux «  Petites Abeilles » d’abord puis  au centre « La Famille » où elle a été médecin directeur pendant près de 35 ans. Elle a aussi travaillé à l’IRSA et au CMAP où elle a importé sa conception de la rééducation.

 

Très bonne clinicienne, elle a aussi beaucoup publié et  écrit plusieurs livres.

 

A la fin de sa carrière en Belgique, elle est retournée à Varsovie où elle a encore travaillé pendant 10 ans et a été nommée responsable de la rééducation dans 18 centres de rééducation de l’enfant. En novembre dernier elle a été décorée de la croix d’officier de l’ordre de la République de Pologne.

 

Elle était passionnée, inattendue, parfois irrationnelle.

Grande travailleuse, elle a marqué tous ceux qu’elle a formés.

Nous retiendrons d’elle son enthousiasme et sa compréhension clinique de l’enfant porteur de handicap pour lequel elle n’imaginait qu’une rééducation globale dont l’enfant et sa famille devaient être les acteurs

principaux.

 

Elle a été  enterrée à Varsovie le 14 mai  mais un hommage lui sera rendu à Bruxelles le samedi 11 juin 2016 à midi à la cathédrale Sts Michel et Gudule.

 

Dr. Fagnart D.

Neuropédiatre, Revalidatie ziekenhuis Inkendaal